Travaux et rénovation en rénovation énergétique : Les PAC géothermiques ou solarothermiques
28/11/2023

Travaux et rénovation en rénovation énergétique : Les PAC géothermiques ou solarothermiques

Les PAC géothermiques ou solarothermiques

Si vous avez pour projet de faire installer une pompe à chaleur pour réduire vos factures d'énergie et profiter d'une température agréable chez vous, vous aurez le choix. Il existe en effet de nombreux modèles. Mais parmi ceux-ci, la PAC géothermique ou la PAC solarothermique vous apporteront de nombreux avantages et des économies intéressantes. On vous en dit plus.

LA PAC géothermique ou solarothermique, c'est quoi ?

La PAC géothermique allie une pompe à chaleur avec des capteurs thermiques enfouis dans le sol. Elle combine donc l'énergie géothermique et la pompe à chaleur. C'est une alternative très intéressante pour tout ce qui concerne la problématique des énergies renouvelables. Cette PAC va capter la chaleur de la terre et l'utilisera pour chauffer l'intérieur de l’immeublea maison et l'eau.

Ce système combiné peut se présenter sous différentes formes. Il existe en effet 4 types de pompes géothermiques. La PAC sol/sol permet de capter la chaleur du sol via un liquide frigorifère. La PAC sol/eau capte cette chaleur et l'envoie directement à la pompe à chaleur. La PAC eau glycolée/eau voit la chaleur transportée par l'eau glycolée jusqu'au système de chauffage. La PAC eau/eau enfin capte la chaleur dans les nappes phréatiques.

Un réseau de captage sera indispensable. Il peut être horizontal, vertical ou encore vertical sur nappe phréatique. Il faudra donc avoir un jardin. Mais cette PAC peut être installée partout sur le territoire.

Dans le cas d'une PAC solarothermique, on utilise des panneaux solaires. Deux procédés sont possibles. Les panneaux solaires peuvent être constitués d'un faisceau de tubes parallèles de couleur noire recouverts d'une plaque de verre qui va concentrer la chaleur. Il peut aussi s'agir de tubes sous vide servant de collecteur, d'un tube externe suivi d'un vide d'air puis d'un autre tube interne recouvert d'un revêtement thermique.

Dans ce circuit de panneaux solaires puis dans l'échangeur, un fluide caloporteur circule. Il va apporter de la chaleur au ballon d'eau chaude et au chauffage. Ce type de PAC ne doit pas être confondu avec les PAC solaires. Celles-ci transforment l'énergie solaire en énergie électrique indispensable au fonctionnement de la pompe. Les panneaux hybrides possèdent des fonctions similaires aux panneaux solaires photovoltaïques et thermiques.

Cette PAC permet de faire de belles économies sur sa facture énergétique. Vous pourrez ainsi diviser vos dépenses par 3 voire 4.

Une installation de qualité

Pour que le solarothermique soit performant, il est important de veiller à quelques détails lors de l'installation. Les panneaux solaires devront ainsi être installés sur un toit exposé au sud présentant une pente de 45°. L'environnement devra être dégagé et ne pas présenter d'arbres. Une surface de toiture suffisante sera nécessaire. Un mètre carré de panneau solaire permet de chauffer jusqu'à 10 m².

Le choix d'une pompe à chaleur solarothermique se fait selon différents critères. Il sera ainsi nécessaire de prendre en compte l'ensoleillement, l'orientation de l'habitat, la température souhaitée dans l'habitat, les performances de l'isolation, les terminaux de chauffage et leur rendement.

Il sera donc indispensable de prendre contact avec un professionnel afin qu'il détermine la puissance utile pour l'installation et le nombre de panneaux nécessaires.

Pour ce qui est de la PAC géothermique, l'installation devra être particulièrement réfléchie. Elle demande en effet de gros travaux. Et pour bénéficier des aides disponibles, il faudra faire appel à un artisan RGE. Cette PAC vous permettra aussi de passer à une énergie verte et durable. À condition toutefois de choisir un équipement adapté. Il faudra ainsi prendre en compte le coefficient de performance (COP) et la puissance calorifique.

Obtenir des aides pour installer ces PAC chez soi

Le gouvernement a mis en place différentes aides pour l'installation de la pompe à chaleur géothermique ou solarothermique. Le prix de celles-ci étant encore très élevé (jusqu'à 40 000 euros pour une PAC géothermique), il sera ainsi possible de bénéficier des aides octroyées par les Certificats d’Économie d’Énergie. Cette prime varie de 5000 à 10 000 euros. Ma Prime Rénov est aussi possible. Celle-ci vous permettra de financer partiellement les travaux. Le montant varie entre 2 000 et 4 000 euros.

D'autres aides peuvent être demandées. Il est ainsi possible de faire appel à l'Écoprêt à taux zéro. Le montant maximal de celui-ci est de 50 000 euros, dans le cadre d’une rénovation globale. La TVA réduite est aussi une possibilité et permet d'obtenir une réduction de 10 %. Vous pourrez aussi utiliser les aides des collectivités territoriales. Celles-ci peuvent représenter une économie de 60 %.

Les pompes à chaleur sont encore obscures pour vous ? Contactez-nous vite pour savoir +

Vous souhaitez en discuter avec nous ?