28 Octobre 2019

Comprendre les rôles du syndic de copropriété

Les copropriétaires le savent bien, le syndic est un partenaire incontournable pour exécuter les différentes décisions prises lors des assemblées. Garant du respect des nombreuses clauses, il est aussi très utile pour d'autres tâches.

Qui est le syndic de copropriété ?

Il peut s'agir d'un des copropriétaires qui agira alors bénévolement. Mais il faut bien l'avouer, le grand nombre de responsabilités et le temps consacré peuvent rebuter de nombreuses personnes. Il faudra alors se tourner vers un professionnel. Celui-ci sera choisi par un vote des différents propriétaires - à majorité absolue - en fonction de ses prestations et de son efficacité. Une fois sélectionné, le syndic signe un contrat dont la durée varie d’un à trois ans.
Ses actions - missions et obligations - sont règlementées par la loi Hoguet du 2 juillet 1970. Il doit posséder une carte professionnelle.
La rémunération du syndic est forfaitaire (loi ALUR). S'il prend en charge différentes copropriétés, il devra, par ailleurs, mettre en place une fiche signalétique décrivant les données financières et techniques de chaque ensemble.

Quelles actions sont menées par le syndic ?

Représentant légal de l'ensemble des copropriétaires, le syndic est présent pour différentes fonctions. Il va ainsi convoquer les assemblées de propriétaires et établir les procès-verbaux indiquant les délibérations prises lors de celles-ci. Il doit aussi vérifier que leur notification a bien été réalisée.
Ces décisions doivent être suivies de fait. Là encore, c'est le syndic qui va prendre en charge l'exécution des ordres. Il coordonne les interventions des différents prestataires et va mettre en place un programme précis pour réaliser les travaux prévus. Il a encore pour rôle de négocier les contrats auprès des intervenants avant de les soumettre aux copropriétaires.
Administrateur de la copropriété, il vérifie que le règlement général est bien respecté. Il conclut les contrats avec les différents prestataires (entretien des espaces verts, ménage, artisans, ascensoriste). Il doit mettre régulièrement à jour le carnet d'entretien et doit, si besoin, trouver le personnel adapté en cas de manquement du prestataire d'origine. C'est aussi à lui que revient le rôle de souscrire les polices d'assurance.
Trésorier de la copropriété, il doit endosser le rôle de gestionnaire et de comptable. Il vérifie le budget annuel et doit aussi préparer le budget prévisionnel. C'est alors à lui de recouvrer les charges auprès des différents copropriétaires. Il doit régler les fournisseurs et payer les intervenants sporadiques - réparation de la couverture, de l'ascenseur ou encore ravalement de façade. Il doit naturellement soumettre au vote des copropriétaires le budget prévisionnel qu'il a établi.

D'autres fonctions moins connues

Lorsqu'il y a une action en justice menée par un copropriétaire - ou autre - contre la copropriété, il représente celle-ci. Il doit alors néanmoins obtenir l'autorisation de l'assemblée pour cela.
Le syndic endosse enfin le rôle de conciliateur au sein même de la copropriété. Il doit alors vérifier que tous les occupants respectent le règlement mais aussi régler les différends entre propriétaires ou locataires.
En cas de litige, il prend en charge le règlement du conflit et trouve les solutions les plus adaptées pour que la copropriété retrouve son calme.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.