17 Avril 2019

Potager partagé : comment en aménager un dans votre copropriété

Potager

Les citadins ne sont pas condamnés à vivre sans verdure. Mieux, certains ont le bonheur de bichonner leurs fruits et légumes au sein même de leur immeuble. Car ces dernières années, nombre de potagers partagés ont fleuri dans les copropriétés, apportant leur lot de fraîcheur et de joie de vivre. Cela vous tente aussi ? On vous explique la marche à suivre !

(Re)lire l'article d'Hello Syndic >>> Copropriété : la marche à suivre pour installer un garage à vélos

Préparez bien le terrain !

Première étape : choisir un espace libre - cour, toit... - pour installer le potager. Il faut surtout veiller à trouver un endroit accessible qui n'empiètera ni sur les lieux de passage ni sur les appartements. Et pour cause, certaines plantes peuvent obstruer la vue d'un résident ou l'empêcher d'ouvrir sa fenêtre. Vous devez également prendre le temps d'étudier l'emplacement idéal par rapport au soleil pour optimiser les futures récoltes.

Dans un second temps, il est vivement recommandé de réaliser une petite enquête de voisinage. L'occasion d'identifier les copropriétaires les plus motivés à l'idée de jardiner. Cette enquête permet en outre de lister les potentielles allergies. Lesquelles conditionneront évidemment le choix des plantes. Il faut enfin choisir les structures - bacs, tables de culture... - qui habilleront le potager partagé. De quoi se faire une idée du montant des investissements à fournir pour son installation.

(Re)lire l'article d'Hello Syndic >>> Voiture électrique : comment installer une prise dans le parking de votre copropriété

De nombreux bienfaits

Ces trois étapes passées, l'installation du potager pourra être inscrite à l'ordre du jour de l'assemblée générale. Avant le vote, il s'agira notamment de déterminer comment sera partagée la récolte. Mais aussi d'établir un roulement des copropriétaires en charge de l'entretien du potager.

Pour convaincre les plus réfractaires, n'hésitez pas à vanter les atouts d'une telle installation. Car outre le bonheur de bénéficier de produits locaux et frais, un potager partagé permet aussi de créer du lien entre les voisins. Et de rendre ainsi l'immeuble plus convivial. Du tout bon !

___

Chez Hello Syndic, nous avons la main verte et ne rechignons jamais à mettre les petits pots dans les grands. Contactez-nous pour en savoir plus sur les modalités d'installation de votre futur potager.