9 Novembre 2020

Comment rafraîchir des parties communes ?

Comment rafraîchir des parties communes ?

Les parties communes font partie de la vie de copropriété et des dépenses courantes. Elles doivent être entretenues régulièrement pour la bonne tenue de l'immeuble et être agencées/décorée de façon à satisfaire tous les propriétaires (du moins la majorité). Alors comment rafraîchir vos parties communes et quelles sont les astuces à connaître ? Nous faisons le point pour vous ci-dessous.

Évaluer les travaux à effectuer

La première démarche à effectuer pour cet entretien est de vous poser les bonnes questions. Une étape de réflexion est essentielle pour connaître l'envergure des travaux à effectuer, que ce soit au niveau des sols ou des murs. Ces questions doivent regrouper des thèmes précis par exemple :

Une fois que vous aurez des réponses à ces questions, vous pourrez y voir plus clair sur la conduite du projet collectif.

Faire le point sur la qualité des murs et des sols

Que vous soyez bricoleur ou non, il n'est pas nécessaire d'être un artisan qualifié pour reconnaître les défauts sur des murs ou des sols. Vous remarquerez vite les imperfections comme les fissures, les trous, les tâches ainsi que les éventuels décollements.

Dans tous les cas, soyez rassuré (e) : lorsque les entreprises artisanales établissent un devis, elles se déplacent sur les lieux concernés pour faire leur propre évaluation. Les défauts seront ainsi pris en compte dans les tâches à effectuer et seront reportés dans la proposition commerciale.

Notre conseil : N'hésitez pas à profiter de la venue d'un professionnel pour demander des astuces d'entretien !

Choisir les matériaux

La question des matériaux va de pair avec celle du budget : ce dernier a-t-il été fixé lors de la dernière assemblée générale ? Quel est le montant dont vous disposez ? Pour ce qui est du choix en lui-même, cela dépend des spécificités de vos parties communes. Savoir si elles sont chauffées, si elles sont exposées à l'humidité, au froid ou encore à des salissures.

Pour davantage de praticité, la majorité des copropriétaires fait le choix de la peinture pour des raisons simples :

Bon à savoir : la tapisserie n'est pas toujours un choix judicieux pour des parties communes en raison de l'exposition trop importante à l'air extérieur (ouverture de la porte commune, aération, etc.). Elle demande également un entretien plus assidu si l'on compte les décollements ou autres altérations du matériau.

Choisir les couleurs

Une fois que vous saurez quels matériaux utiliser pour le rafraîchissement de vos communs, place à la question des couleurs. Outre la dimension esthétique, cette réflexion prend également en compte l'agencement des volumes intérieurs.

Par exemple, si l'immeuble est orienté vers le nord avec une faible luminosité, mieux vaut se pencher sur des tons chaleureux comme le blanc, l'orangé ou encore le jaune.

Si en revanche la structure bénéficie d'une luminosité optimale tout au long de la journée, alors les tons plus « frais » seront préconisés. On pense par exemple au vert, au bleu, aux tons chocolatés, aux tons ocre, etc.

Quelques astuces d'expert

Pour vous aider à optimiser votre projet de rafraîchissement, mieux vaut avoir plusieurs conseils d'expert afin de vous assurer sa bonne conduite et de sa bonne réalisation pour limiter les travaux ultérieurs dus à une mauvaise qualité initiale.

Il est important de comparer les devis des entrepreneurs pour obtenir un bon rapport qualité/prix. Attention tout de même : vérifiez le sérieux des entreprises sollicitées et n'optez pas systématiquement pour le moins cher par souci d'économie. Inversement, la proportion commerciale la plus chère n'est pas forcément gage de qualité. En somme, il faut trouver le juste milieu et se pencher sur la réputation des structures (avis Google ou sur les forums par exemple).

Une fois tous les devis en poche, faites jouer la concurrence pour négocier les tarifs et ainsi limiter les dépenses (cela amortira les charges annuelles de copropriété).

Pour ce qui est des matériaux, vous pouvez également comparer les prix dans les magasins spécialisés. Guettez les promotions, soyez à l'affut des bonnes affaires, mais respectez une règle d'or : toujours privilégier la qualité au prix pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur le résultat final (et sur la durée).

Vous avez maintenant tous les éléments en main pour entretenir vos parties communes dans les règles de l'art. Il ne vous reste plus qu'à les appliquer et à proposer l'ensemble de ces solutions aux autres propriétaires !

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.